KikouBlog de RogerRunner13 - Novembre 2010
RogerRunner13

Sa fiche

Archives Novembre 2010

LES MERVEILLES DE L'AUTOMNE

Par RogerRunner13 - 07-11-2010 15:34:44 - 9 commentaires

          samedi 6 novembre 2011 par une belle journée d'automne

 

Que l'automne est une belle saison et pour peu que le soleil soit de la partie cela devient un festival de couleurs et de lumière. Finis les grosses chaleurs de l'été désormais on peut se laisser caresser par les doux rayons d'un soleil dont nous nous éloignons chaque jour un peu plus. Rien de tel pour profiter de ces beaux jours qu'une balade en forêt et chez nous il est une forêt unique, magique et sacrée, bien à l'abri sous le versant nord des falaises calcaires du massif de la Sainte Baume, une forêt relique avec ses hêtres, ifs, houx géants, érables, ormes, chênes. Un véritable enchantement pour les sens que de se promener à l'ombre d'arbres séculaires sur des tapis de feuilles qui rendent la marche si douce. Difficile de décrire les senteurs  subtiles de l'humus et des champignons. Comment rendre en images cette lumière qui joue dans les feuillages et qui sublime toute la palette des verts, des ors et des pourpres?  La saison n'est plus aux fleurs, mis à part quelques floraisons automnales, tout part en graines, en baies en drupes ou en fruits et la nature prépare ainsi le retour du futur printemps. Et au détour d'un sentier, un vieux chêne, une source, une grotte bien caché vont agrémenter la balade.

Entraînements

Le sanctuaire de Sainte Marie-Madeleine 

Entraînements

Cliquer sur les images pour agrandir

Cette forêt a été sans conteste, dans le passé, un des éléments les plus déterminants pour le caractère sacré de ce lieu. Les anciens, qu'ils soient grecs, ligures, celtes ou romains, y voyaient un lieu habité par les déesses de la fécondité dont les noms ont varié suivant les époques et les cultures dominantes: Cybèle, Artémis, Isis......

Selon la tradition, Marie Madeleine avait prêché l'évangile de Jésus sur le parvis du temple d'Artémis, situé alors près de la cathédrale de la Major à Marseille. A la Sainte-Baume, Marie Madeleine se serait également mêlée aux pèlerins de la grande déesse pour y prêcher Jésus.
Actuellement c'est un lieu de pèlerinage en l'honneur de Sainte Marie Madeleine qui aurait vécu dans cette grotte pendant une trentaine d'années. Tous ces mythes et légendes se sont entremêlés au fil des siècles et renforcent le caractère sacré de ces lieux.

Entraînements

Au pied de la falaise à l’ouest du refuge de Marie-Madeleine, se trouve la Grotte aux Œufs qui doit son nom à des concrétions calcaires de forme ovoïdale. L’entré ogivale comme celle du vagin féminin (environ 60 cm de large sur 6 m de haut) donne accès à une salle haute et humide divisée en trois parties où l’on peu se hasarder avec une lampe pour admirer les cristallisations des saillies du rocher. On dit que ce sont les iou de la Santo Baumo, les œufs de la sainte Baume, les œufs de vipère que Marie Madeleine aurait écrasés en arrivant dans la grotte, en souvenir desquels on fabriquait autrefois les « coucounets », petits reliquaires taillés dans des coquilles d’œufs, pèlerinage obligé des jeunes mariés en pays provençal qui y laissent des castellets, petits monticules de pierres, en guise de rite de fécondité.  

Balade sainte baume

Feuilles et Drupes de Houx, Cet arbre atteint parfois 10 m de haut dans cette forêt

Balade sainte baume

Fruits (Bonnets d'évéque) de Fusain à grandes feuilles

   

Balade sainte baume

Baie de Prunellier

  

Balade sainte baume

 Entraînements

Cliquer sur la carte pour agrandir

 

Distance 11k500, D+564M

Départ du Plan d'Aups vers la grotte aux oeufs, de celle-ci au sanctuaire Marie-Madeleine, sentier très étroit et glissant, parfois vertigineux, mais vues exceptionnelles sur la forêt, retour par la forêt sur un bon chemin.

A bientôt...


  • Voir les 9 commentaires

    Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.03 - 138115 visites